Foire aux questions

 QUESTIONS

1. Qu'est-ce que la psychose?

2. Qu'est-ce que la schizophrénie?

3. Quels sont les pourcentages de risques de développer la schizophrénie?

4. La schizophrénie se guérit-elle? Comment traite-t-on cette maladie?

5. Qu'est-ce que le trouble schizo-affectif?

6.Qu'est-ce que le trouble schizophréniforme?

7. Quelle est la différence entre le trouble affectif bipolaire et la maniaco-dépression?

8. La maladie affective bipolaire se guérit-elle?

9. La personne qui souffre du trouble affectif bipolaire doit-elle prendre des médicaments? Si oui, pour combien de temps?

10. Qu,est-ce que la dysthymie?

11. Est-ce que les personnes déprimées devraient s'effocer de continuer à vaquer à leurs occupations?

12. Quelles sont les conséquences d'une dépression non diagnostiquée?

13. Après avoir eu un épisode dépressif risque-t-on de faire d'autres épisodes de dépression?

14. Quelle est la différence entre le trouble bipolaire et le trouble de personnalité limite?

15. Qu'est-ce que le trouble de personnalité limite?

 

 

 

 

 

 

 

RÉPONSES

1. Qu'est-ce que la psychose?

La psychose est une perte de contact avec la réalité.Une personne qui ne peut pas faire la différence entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas est atteinte de psychose. Lorsque cela se produit, on parle "d'épisode psychotique". Les épisodes psychotiques sont habituellement passagers.

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Qu'est-ce que la schizophrénie?

La schizophrénie est une maladie du cerveau. Cette maladie affecte la pensée, les sentiments et les émotions, tout comme les perceptions et les comportements des personnes qui en souffrent.

 

 

 

 

 

 

 

 

3. Quels sont les pourcentages de risques de développer la schizophrénie?

Selon la Société québécoise de la schizophrénie, les pourcentages de risques de développer cette maladie sont les suivants :

  • Dans la population générale.............................................................................................................................................................................. 1 %
  • Si un parent du deuxième degré est atteint (oncle, tante, cousin-e)........................................................................................................... 5 %
  • Si un parent du premier degré est atteint (père, mère, frère, soeur)..........................................................................................................10 %
  • Dans les cas de jumeaux dizygotes (jumeaux non identiques).................................................................................................................10 %
  • Si un parent souffre de schizophrénie..............................................................................................................................................................20 %
  • Si les deux parents souffrent de schizophrénie.............................................................................................................................................40 %
  • Dans les cas de jumeaux monozygotes (jumeaux possédant le même ADN).......................................................................................50 %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4. La schizophrénie se guérit-elle? Comment traite-t-on cette maladie?

Présentement, cette maladie est incurable mais un traitement pharmacologique peut maitriser certains symptômes. Un programme de réadaptation et de réinsertion sociale et un suivi adéquat sont importants et peuvent être nécessaires afin de maintenir une certaine qualité de vie. Les médicaments antipsychotiques sont très importants dans le traitement des symptômes positifs. Les neuroleptiques plus récents sont souvent efficaces pour tous les symptômes, tant les symptômes négatifs que positifs. Les médicaments utilisés peuvent varier selon la tolérance et les besoins de la personne.

 

 

 

 

 

 

 

 

5. Qu'est-ce que le trouble schizo-affectif?

Lorsqu'un psychiatre décèle des symptômes de schizophrénie et de trouble affectif bipolaire chez une personne sans pouvoir confirmer clairement un diagnostic, il va émettre un diagnostic de trouble schizo-affectif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6. Qu'est-ce que le trouble schizophréniforme?

Il s'agit d'un trouble psychotique qui comprend essentiellement des symptômes reliés à la schizophrénie, dont la durée totale est d'au moins un mois mais inférieure à six mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

7. Quelle est la différence entre le trouble affectif bipolaire et la maniaco-dépression?

Il s'agit de la même maladie, le trouble affectif bipolaire étant l'appellation plus récente de ce qu'on appelait autrefois la maniaco-dépression.

 

 

 

 

 

 

 

 

8. La maldie affective bipolaire se guérit-elle?

Malheureusement, cette maladie est incurable. Par contre, un mode de vie sain et des traitements appropriés permettent de maitriser les symptômes de la maladie.

 

 

 

 

 

 

 

 

9. La personne qui souffre du trouble affectif bipolaire doit-elle prendre des médicaments? Si oui, pour combien de temps?

Le traitement de cette maladie repose sur la pharmacothérapie. En effet, les médicaments sont essentiels au bien-être de la personne atteinte de bipolarité, puisqu'ils peuvent contrôler les symptômes et prévenir leur réapparition. De plus, le trouble affectif bipolaire présente une forte récurrence : pour cette raison, pour la plupart des gens, il est préférable de maintenir le traitement en permanence.

 

 

 

 

 

 

 

 

10. Qu'est-ce que la dysthymie?

Il s'agit d'une dépression chronique, légère, qui s'étend sur une très longue période. En général, la dépression de l'humeur n'est pas assez grave pour répondre aux critères d'une dépression ou d'un trouble dépressif récurrent.

 

 

 

 

 

 

 

 

11. Est-ce que les personnes déprimées devraient s'efforcer de continuer à vaquer à leurs activités quotidiennes?

Une personne légèrement déprimée, mais capable d'effectuer une partie ou la totalité de ses activités habituelles, devrait s'efforcer de le faire. Si la journée n'est pas structurée par une routine, on peut revenir sans cesse sur ses problèmes et aggraver la dépression. Une personne gravement déprimée et dans l'impossibilité physique et psychologique d'effectuer ses activités quotidiennes devrait traiter sa dépression de la même manière qu'elle traiterait une maladie physique grave. C'est-à-dire de ne pas trop s'en demander, d'établir de  petits objectifs quotidiens et de se reposer au besoin.

 

 

 

 

 

 

 

 

12. Quelles sont les conséquences d'une dépression non diagnostiquée?

Une dépression non traitée peut durer des mois ou même des années. Une personne déprimée et non traitée peut se replier sur elle-même et s'isoler de sa famille, de ses amis et de ses collègues de travail. Elle peut même en venir à être incapable d'obtenir de l'aide. Il est important de se rappeler que 15 % des personnes ateintes de dépression grave se suicident.

 

 

 

 

 

 

 

 

13. Après avoir eu un épisode dépressif est-on à risque d'avoir d'autres épisodes de dépression?

Selon les recherches, les personnes ayant eu un épisode dépressif courent 50 % plus de risques de connaitre un autre épisode au cours de leur vie. Après deux épisodes dépressifs, le risque de rechute est de 80 p. 100. Bien que ces chiffres soient inquiétants, la meilleure protection contre la rechute est de comprendre que la dépression est une maladie qui doit être prise en charge tout au long de la vie, même durant les périodes de santé.

 

 

 

 

 

 

 

 

14. Quelle est la différence entre le trouble bipolaire et le trouble de personnalité limite?

Il s'agit de deux troubles très différents l'un de l'autre.

D'une part, le trouble bipolaire est une maladie qui se caractérise par l'alternance de périodes extrêmes de dépression et d'excitation, ces périodes pouvant durer quelques jours, quelques semaines et mêmes quelques mois. Dans le cas d'un trouble bipolaire, la dépression n'est pas toujours déclenchée par un événement identifabile, extérieur à la personne.

Pour ce qui est du trouble de la personnalité limite, il ne s'agit pas d'une maladie, mais bien d'un syndrome attribuable à des facteurs socio-environnementaux. L'instabilité émotive de la personne est déclenchée par l'interprétation qu'elle fait d'événements identifiables. De plus, ces changements d'humeur durent habituellement quelques heures et rarement plus de quelques jours. Enfin, ces changements d'humeur ont lieu à répétition et ne laissent que peu de répit à la personne et à son entourage.

 

 

 

 

 

 

 

 

15. Qu'est-ce que le trouble de personnalité limite?

Le trouble de personnalité limite est un syndrome complexe caractérisé par une impulsivité marquée, une instabilité à la fois au niveau de l'humeur et au niveau des relations interpersonnelles, ainsi que par certains comportements d'automutilation et suicidaires.

 

 

 

 

 

 

En cas de panique, cliquez ici
Avantdecraquer.com

© 2009 L'Apogée. Tous droits réservés.Site Web réalisé par Distantia.
L'Apogée - Association pour parents et amis de la personne ayant un problème de santé mentale